Couture, Hauts

Premier patron La Maison Victor : top Margot

Au début je voulais vous parler de mon premier vêtement en jersey. Mais c’est (encore) un haut issu du livre « Petits tops à coudre ». Et j’ai enchaîné sur deux autres hauts en jersey de ce même livre, donc je vous ferai plutôt un article sur tous les patrons maille de ce livre que j’ai testé, comme je l’avais fait pour les patrons chaîne et trame.

Modèle

Le modèle provient du numéro 6 (novembre – décembre) de 2019 de la Maison Victor. C’est le premier numéro de ce magazine que j’ai acheté, mais pas le dernier, puisque j’ai profité des promos du confinement pour acheter les 3 premiers numéros de 2020 et un numéro de 2015 (en version anglaise, puisqu’il ne restait plus de version française).

C’est un modèle très simple : 2 pièces et une bande d’encolure, à réaliser en maille. Son originalité réside dans son décolleté dos créé grâce à un nœud.

Réalisation

J’avais acheté un coupon de 3 m de maille côtelée lurex rose pale chez les coupons de Saint-Pierre en début d’année. Il ressemble beaucoup au modèle présenté dans le magazine : un jersey rose rayé.

Il a été très simple à réaliser, j’ai eu du mal en lisant les explications à comprendre comment réaliser le nœud, mais une fois le tissu découpé, ça été très facile à faire.

Avis

C’est le premier modèle de La Maison Victor que je réalise et j’ai été agréablement surprise par le tableau des tailles. Pour une fois mes mensurations ne correspondent pas à un 40 – 42 dans la tableau pour me retrouver avec un vêtement 3 fois trop large une fois cousu.

Ici j’étais entre le 38 et le 40 pour le tour de poitrine et entre le 36 et le 38 pour le tour de taille et de hanches. J’ai choisi de le faire en 36. Il a un rendu un peu large et j’aime bien. Pour le moment c’est le vêtement que j’ai fait moi même que j’ai le plus porté. Mais après avoir vu la réalisation d’une personne sur le groupe Facebook du magazine qui l’avait réalisé une taille en dessous de sa taille habituelle, le rendu est différent mais sympa aussi. J’hésite donc à en faire une seconde version en 34.

J’ai beaucoup aimé la finition de l’encolure. Je la trouve très nette et les explications sont claires, ce qui n’était pas du tout le cas pour les premiers tops que j’ai réalisé en Jersey (je vous en parle dans le prochain article).

Intérieur de l’encolure

A noter par contre si vous voulez faire ce modèle; il est assez court. Quand je lève les bras on voit mon ventre.

Il me reste maintenant une question à résoudre : que faire avec le reste de mon coupon de maille ? Je pense pour le moment à un débardeur, mais je n’ai pas de patron en tête.