Cuisine

Bilan cuisine du mois d’octobre

Soupe carottes et lait de coco

Petite recette fait un peu au hasard mais qui était bonne et que j’ai donc reproduite par la suite : 4 carottes, 2 pommes de terre, 1 brique de lait de coco et un peu d’eau, le tout cuit dans mon multicuiseur Phillips.

Soupe de fanes de chou-fleur

Nous avions aussi fait du chou-fleur au mois d’octobre. Je voulais donc tenté d’en utiliser aussi les fanes. J’ai donc fait cuire la aussi au multicuiseur, les fanes d’un chou-fleur et une pomme de terre dans de l’eau. Puis j’ai mixé le tout. C’est mangeable mais ça n’a rien d’exceptionnel donc je ne suis pas sûre de chercher à utiliser de nouveau les fanes la prochaine fois.

Tomates farcies

Après les poivrons farcis on a tenté les tomates farcis. Sans suivre aucune recette, on les a donc farcis avec de la viande hachée alors que dans la recette traditionnelle ça doit être de la chaire à saucisse.

Omelette façon Cyril Lignac

Rien d’exceptionnel, ce n’est qu’une omelette (dont la recette se trouve ici) mais avant celle-ci je n’aurais jamais pensé à ajouter de l’eau dans l’omelette. ça la rend plus légère, c’est une astuce intéressante.

Gratin de pâtisson

Cette courge était disponible au drive, j’ai donc voulu tester. Crue, je ne suis pas arrivée à en enlever la peau, je l’ai donc mise entière à cuire à la vapeur. Une fois cuite, j’ai pu l’éplucher. J’ai utilisé cette recette pour faire un gratin. C’est original, mais pas exceptionnel. A moins que je trouve une recette avec plus de goût, je ne pense pas en racheter.

Effiloché de porc au multicuiseur

A l’achat de mon multicuiseur j’avais repéré les recettes d’effiloché de porc. Après plusieurs années j’ai donc fini par tester une recette. La recette est intéressante, je n’ai pas pu la faire à 100% car je n’ai pas trouvé de sauce Worcester. Je ne sais pas si c’est le manque de cet ingrédient, que j’ai remplacé par la sauce soja, mais la viande était moins gouteuse que ce à quoi je m’attendais. Ou peut être que la prochaine fois je devrais essayer de mettre plus d’épices.

J’ai fait les quantités indiquées dans la recette mais pour deux … on en a eu pour un certain nombre de repas. C’est pratique avec le télétravail mais c’était quand même un peu lassant à la fin 🙂

Chili con carne

J’ai testé pour la première fois la recette de chili, qui vient du livre de cuisine fourni avec le multicuiseur. C’est bon et à refaire.

Cannelés au chocolat

Cette recette est issue du livre de Marmiton « Moi, c’est chocolat ».

Repas d’halloween

Pour l’entrée, j’ai utilisé le reste de la soupe aux carottes décrite plus haut et j’ai mis dedans les os découpé dans de la pate feuilletée (achetée en supermarché, je n’ai pas essayé de la faire moi même, j’avais voulu en faire pour des pains au raisins mais ça avait été un échec.

Pour le plat, j’ai fait rôtir des morceaux de potiron et ai enroulé des saucisses dans de fines bandes de pate feuilleté puis je les ai passé au four.

Pour le dessert j’ai utilisé cette recette en remplaçant le sucre par du miel dans la pate.

Cuisine

Bilan cuisine Août et Septembre

On est presque mi-octobre, il est temps que je fasse mon bilan des derniers mois, au pluriel, car je n’avais pas publié de bilan cuisine pour le mois d’août.

Il faut dire que j’ai assez peu cuisiné durant ces deux mois, entre la chaleur au mois d’août qui donne à la fois envie de manger frais et d’éviter d’allumer le four, puis les congés les quinze premiers jours de septembre.

Entrée

Tzatzíki fait maison

Je n’ai pas trop de mérite pour la recette, j’ai utilisé un mélange pour Tzatzíki que nous avions ramené de nos vacances en Crète l’an dernier. Donc un peu de yaourt et un peu de mélange tout prêt ainsi que quelques morceaux de concombres ont fait l’affaire ! Mais ça change pour l’apéro et ça rafraichit quand il fait chaud !

Bâtonnets de crudité et petite sauce

Et avec le même mélange, j’ai improvisé une petite sauce pour crudité, qui m’a servi de plats à deux reprises plutôt que d’entrée, pour rattraper l’apport en légumes après les vacances et pour avoir un déjeuner rapide à préparer un midi de télétravail.

La sauce est donc constituée des trois quarts d’un yaourt de brebis, d’un peu de mélange pour Tzatzíki (donc de l’ail est des herbes aromatiques, je suppose que ça ne doit pas être très compliqué à reproduire) et d’un filet d’huile d’olive.

Plats

Les poivrons farcis

C’est ma découverte de ces dernières semaines. Je n’ai jamais été habituée à consommer les poivrons, donc je ne sais pas trop d’où m’est venue l’idée de faire les poivrons farcis. Mais c’est assez facile à préparer, même si ça prend un peu de temps et on peut le faire le dimanche pour avoir des restes pour la semaine.

Je me suis juste fait avoir sur le temps de cuisson. Dans la recette que j’ai utilisé il était indiqué de les laisser au four une heure. La farce de la première tentative est à la limite du brulé et je crois que j’ai stoppé avant l’heure de cuisson.

Pour la seconde tentative, j’ai laissé cuire uniquement 40 min. Mais début octobre j’ai fait une nouvelle tentative et j’ai eu l’idée d’utiliser un papier alu pour les recouvrir et c’est nettement mieux !

Omelette aux poivrons

Avec les restes de poivrons de la première tentative de la recette précédente, j’ai fait une omelette aux poivrons, sans chercher de conseils sur internet… j’ai donc coupé le reste des poivrons en petits morceaux et passé cela quelques minutes à la poêle, puis ajouté les œufs battus. Mais il reste très fermes et j’ai trouvé que ce n’était pas très digeste. Je crois que je comprends pourquoi dans la recette de poivrons farcis, il faut commencer par les passer 5 min dans de l’eau bouillante. Si je retente il faudra que je les fasse précuire.

Vermicelles de riz, brocolis et crevettes

Cela faisait quelques semaines que j’avais envie de faire une recette aux saveurs un peu asiatiques, avec des nouilles, des brocolis et des crevettes. Je voulais des nouilles Soba, mais je n’en ai pas trouvé dans mon supermarché. Je me suis donc rabattue sur ce que j’ai trouvé dans le rayon asiatiques, des vermicelles de riz. J’ai fait cuire des crevettes surgelées avec un peu de gingembre en poudre, puis ajouté dans un wok les brocolis préalablement cuits, puis les vermicelles de riz eux aussi cuits à part. Et j’ai rajouté 4 cuillères de sauce soja et 2 cuillères de sauce Nuoc-mam en m’inspirant des recettes que j’ai trouvé sur internet. C’était pas mal, je suppose qu’avec des ingrédients frais ce serait encore meilleur.

Légumes et poissons en papillote

On termine ce bilan par les deux échecs. Toujours dans le but de manger sain et plus de légumes, j’ai voulu faire du poisson en papillote avec de petits légumes en cube. On avait donc des morceaux de poisson surgelés ainsi que des restes de courgettes et poivrons jaunes et carottes. J’ai coupé les légumes en petits cubes et j’ai mis le tout au four avec le poisson et du jus de citron dans du papier sulfurisé.

J’ai laissé le tout cuire une trentaine de minutes, mais c’est un échec. Le poisson était très sec et les légumes encore trop croquants. C’était quand même mangeable mais il faudra que je trouve une meilleure technique la prochaine fois (et du meilleur poisson aussi probablement. Il était fait pour cuire à l’eau et pas au four)

Dessert

Gâteau poire chocolat

Dernier semi échec : le gâteau poire chocolat. Pour l’anniversaire de ma nièce, il me fallait un gâteau poires et chocolat. Et ça devait absolument être un gâteau, pas une charlotte. Je sais pas trop quand j’aurai l’occasion de faire la charlotte poire chocolat que j’aime beaucoup. En faire à la maison pour seulement deux c’est un peu compliqué. J’ai aussi un gâteau croustillant poire et chocolat à tester depuis un moment, mais il est constitué de mousse au chocolat. Je n’étais pas sûre que ce soit considéré comme un vrai gâteau, j’ai donc préféré éviter.

J’ai donc trouvé cette recette de gâteau poire et chocolat avec du mascarpone sur Pinterest. C’est assez étonnant mais il existe assez peu de recettes de « vrais » gâteaux poire et chocolat. Je me suis dit que la mascarpone donnerait du moelleux.

Mais le résultat est décevant. ça donne une pâte moelleuse, mais qui semble à peine cuite, très forte en chocolat mais la texture et le gout ne sont pas du tout subtiles. La prochaine fois qu’on me demande un gâteau poire et chocolat, je crois qu’il sera bien plus simple de mettre des morceaux de poire dans un gâteau au chocolat classique.

Objectif du mois d’octobre : utiliser mon multicuiseur Philips que j’ai depuis 4 à 5 ans, que j’utilise de temps en temps mais surtout pour des soupes.

Cuisine

Bilan cuisine du mois de juillet

Le mois de juillet avait bien commencé avec la réalisation d’un gâteau orange chocolat du livre « Moi c’est, chocolat noir » de Marmiton, que je possède depuis quelques années. La recette se nomme plus précisément « irrésistible moelleux orange et chocolat ». L’orange et le chocolat se marient très bien, le gâteau est en effet très moelleux et son petit gout acidulé est très bien en cette saison.

Après avoir ressorti le livre dont est issu la recette au mois de mai, je me suis fait une liste des recettes à tester. Les prochains tests issus de ce livre devraient donc être des cannelés au chocolat, un pudding pommes chocolat, un cake courgette et chocolat (ce mélange m’intrigue) et peut être un jour des éclairs au chocolat (il faut trouver l’occasion, mais aussi avoir un solution de secours si je rate la pâte à choux). Par contre dans ce livre il y a des recettes que je ne pense jamais tester comme le poulet au citron vert et sa motte de riz au chocolat amer, trop original pour moi .

Puis le 5 juillet, j’étais toujours très motivée, je me suis donc lancée dans un ensemble de préparations en mode batch cooking (la définition de batch booking serait de préparer tous les repas de cuisine de la semaine en une session cuisine. ) J’ai donc préparé un ensemble de plats en une session, mais nous n’avons pas tout consommé dans la semaine, une partie est d’ailleurs encore au congélateur, et je n’avais pas assez de plats pour tenir une semaine.

J’ai donc fait :

  • un tian de légumes avec 2 aubergines, 8 tomates, 1 courgette et demie, 4 cuillères d’huile d’olive, 2 échalotes, 3 gousses d’ail et 1 h de cuisson au four à 180°,
  • des tartinades aubergines et courgettes avec 1 oignon jaune, 1 aubergine, 1 courgette et 2 cuillères à soupe d’huile d’olive,
  • une tartinade de courgette avec 1 échalote, 1 courgette, 2 gousses d’ail, 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, 1 cuillère à café de coriandre et du fromage frais (Saint-Môret, je n’ai pas mesure la quantité)
  • une purée d’aubergine avec une aubergine, 2 cuillères de jus de citron et 3 gousses d’ail.

Pour le moment nous n’avons consommé que les tians de légumes et la tartinade de courgette. Il ne reste donc plus qu’à décongeler les deux autres recettes et à les tester.

Le 11 juillet, pour poursuivre sur les gâteaux aux agrumes et utiliser les citrons que j’avais en stock depuis quelques jours avant qu’ils se perdent, j’ai fait un gâteau citron chia à partir de cette recette (par contre en ouvrant la recette sur chrome sur PC il y a une pub que je n’arrive pas à supprimer qui empêche la lecture de la recette. Sur smartphone on la lit sans ce problème). A l’origine c’est une recette citron pavot, mais je n’avais pas de pavot, je me suis donc dit que les graines des chia pouvaient très bien les remplacer. J’ai réduit la dose de sucre de moitié et n’ait pas fait le glaçage et c’était très bon ainsi.

Puis entre un baptême, un mariage, une semaine de vacances … les tests de recette de cuisine ont été réduits à néant, tout comme ma production en couture (j’ai quand même un petit peu avancé sur mes deux dernières cousettes du kit lazy sunday de chouette kit et assemblé les PDF, puis décalqué et découpé mes deux projets suivants) Le mois d’août sera peut être plus productif … pas de vacances alors que les personnes que nous voyons habituellement le weekend le sont, donc si la chaleur ne me démotive pas – plus de 27° dans l’appartement depuis plusieurs semaines et pas moyen de faire baisser la température même quand il fait plus frais dehors – j’avancerai peut être dans les projets.

Cuisine

Bilan cuisine du mois de juin

Autant pour le mois de mai j’avais séparé mon bilan en trois articles pour qu’il ne soit pas trop long, autant cette fois il va être très court. La reprise du travail en présentiel n’a pas aidé à consacrer du temps à cuisiner. Je me suis donc contentée de tester 4 nouvelles recettes : 2 plats et 2 desserts.

Butter chicken

J’avais envie de voir si c’était compliqué de réaliser ce plat qu’on retrouve dans presque tous les restaurants indiens. Et c’est finalement assez facile, seulement un peu long. En revanche il nécessite beaucoup d’épices, quand on n’est pas habitué à cuisiner épicé, il faut bien anticiper pour aller s’en faire un stock. Le recette se trouve ici.

Suite à une erreur de livraison on a eu l’occasion de tester une recette de Palak Panir donc un plat indien d’épinard et de fromage. Ça fait un moment que j’avais envie de tester (enfin plutôt le poulet palak) et j’attendais plutôt que l’occasion se présente d’aller un soir dans ce restaurant qui propose des buffets à volonté, donc un bon moyen de tester les différents plats. Mais finalement je n’en ai pas eu besoin 🙂 Le Palak Panir était très bon, ça pourrait donc être une idée intéressante pour un prochain test de recette. J’en ai repéré une ici.

Aubergines à la japonais

J’aime bien les aubergines, mais j’avais envie d’une recette un peu plus originale que les simples aubergines au four que je fais de temps en temps. Cette recette était enregistrée dans mon tableau Pinterest dédié à la cuisine depuis un moment et grâce à une autre erreur, du drive cette fois, nous avions des graines de sésame. En revanche il me manquait le miso et le mirin. Pour le mirin, je l’ai remplacé par du vinaigre de pomme. Par contre, je n’avais rien pour remplacer le miso, j’ai donc fait sans. Le plat était finalement assez fade et n’avait rien d’exceptionnel, même si le sésame donnait un petit gout original. Le manque de miso doit y être pour beaucoup, je n’ai donc plus qu’à en trouver et à essayer de nouveau la recette.

Pasteis de Nata

Cela faisait quelques temps que j’avais envie de faire ces petites tartes portugaises. Je les ai découverte lors de vacances à Lisbonne il y a presque 2 ans maintenant. J’ai utilisé cette recette. Mais je me suis retrouvée avec beaucoup trop de crème par rapport à la pâte feuilletée que j’avais. J’ai dons mis le reste de la crème dans des ramequins. Mais la crème sans la pâte n’a pas le même effet, il manque le croustillant et la différence de texture.

Faux financiers

Après la réalisation de la recette précédente il me fallait de quoi utiliser mes quatre blancs d’œufs restants, mais j’ai voulu les utiliser un soir en rentrant du travail, pour éviter qu’ils se perdent car ils étaient déjà depuis plusieurs jours dans le frigo. Je n’avais donc pas envie d’y passer trop de temps avec une recette trop complexe. Mes recherches sur internet m’ont fait découvrir cette recette. On ne va pas se mentir, ça n’a pas le goût et le moelleux des financiers. Peut-être qu’il aurait fallu les cuire moins longtemps qu’indiqué. Ils ressemblaient plutôt à de petits biscuits secs mais c’est une bonne recette et très pratique. Les commentaires indiqués sous la recette précisaient qu’ils étaient très sucrés, je me suis donc contentée de 80 g de sucre et j’ai ajouté de la levure.