Sorties - voyages

Weekend à Lille

Premier weekend d’août : direction Lille. C’est à seulement à 2 h 15 de chez nous, donc pratique et rapide à atteindre. Et en plus, ce n’est pas la destination privilégiée par beaucoup de vacanciers, je suppose qu’ils préfèrent la mer. Il n’y avait donc pas trop de monde sur les routes.

Voici les endroits par lesquels nous sommes passés :

Les 3 brasseurs

C’est une chaîne originaire du Nord de la France, mais qu’on retrouve à plusieurs autres endroits maintenant. Nous nous y arrêtons quand nous passons au Mans et cette fois nous avons pu découvrir celui de Lille.

Les bières des 3 brasseurs au format dégustation

Ce sont à la fois des restaurants et une brasserie, ils proposent une nouvelle bière chaque mois. Le décor du restaurant de Lille est un peu vieillot, mais je suppose que c’est parce que c’est l’un des premiers à avoir ouvert et qu’il n’a pas du être rénové.

Au niveau des plats, ce sont surtout des burgers et des plats du nord qui sont proposés. Ce n’est pas ce qu’il y a de plus équilibré. La dernière fois que nous sommes allés à celui du Mans, j’avais tenté une salade, vous trouverez la photo ci-dessous, elles sont très copieuses. Cette fois j’ai voulu tenter le tartare de saumon. Il est accompagné d’un demi buns et de frites. Les portions de saumon et d’avocat sont généreux et le tartare est aussi composé d’une fine tranche d’ananas. Je n’y aurais pas pensé, c’est très original mais les goûts se marient très bien.

Une des salades des 3 brasseurs

Bar La Capsule

C’est un bar au décor design et chaleureux qui propose 28 bières pression. Il y en avait plusieurs avec des goût originaux dont une à la choucroute qui peut être marrante à tester.

La Biche et le renard

Le décor du bar « La Biche et le Renard »

Dans un style totalement différent, nous somme allés au bar « La Biche et le Renard ». Ils vendent aussi quelques accessoires et œuvres. Le choix des bières est moins vaste, mais pour l’apéro ils proposent du tatziki, ce qui est plutôt sympathique et que je n’avais jamais vu proposé dans un bar. Ce qui est plutôt sympa est sa localisation, au début de la rue où se trouvent la plupart des estaminets.

Estaminet chez la vieille

Les estaminets sont les restaurants typiques du Nord de la France, qui proposent les plats traditionnels, c’est à dire : les carbonnades flamandes, le poulet au maroille, le Potjevleesch, le Welsch (et j’en oublie surement mais ce sont ceux que j’ai retenu). Heureusement que ce n’était pas encore la canicule quand nous sommes allés y manger, car ces plats semblent plus prévus pour l’hiver que pour l’été.

L’originalité de cet estaminet est que le Welsh est cuisiné au maroille alors qu’il me semble que la plupart du temps c’est au cheddar. Pour pouvoir tester plusieurs des plats traditionnels certains estaminets proposent des menus dégustation avec des petites portions, mais ce n’est pas proposé à la carte de celui-ci.

Par contre le gros avantage de ce restaurant est sa terrasse à l’arrière. Beaucoup des estaminets sont situés dans la rue de Gand et ont des terrasses sur les trottoirs (c’était déjà le cas avant la Covid). Mais il y a beaucoup de circulation sur cette route, il semblerait qu’il y ait une sortie d’un assez grand parking pas loin. Ce n’est donc pas le plus agréable pour manger et en plus ça rend la circulation des piétons difficile sur le peu d’espace qu’il reste sur le trottoir (surtout maintenant qu’on préféré éviter tout proximité physique)

Vue de la terrasse intérieure de Chez la Vieille

De nombreuses rues du centre ville de Lille avaient été rendues piétonnes – temporairement pour tenir compte de la situation actuelle -, c’était assez agréable, mais c’est probablement impossible pour la rue de Gand, c’est bien dommage.

Meert

Et enfin le dernier endroit visité dont j’avais envie de parler : l’institution Meert. qui propose ses « mythiques » gaufres, qui ne ressemblent pas aux gaufres auxquelles on pense immédiatement. J’étais déjà allée à Lille plusieurs fois mais je ne m’étais jamais arrêtée pour tester, je me suis donc dit que cette fois il fallait le faire.

Je ne sais pas si c’est à cause du Coronavirus, mais il y a une file d’attente pour accéder à la caisse et les prix ne sont affichés nulle part, il faut les demander à la personne à la caisse qui sert les commandes qui se trouvent derrière une vitrine. C’est 3 € la gaufre et par gaufre, ce sont deux biscuits assez fins au milieu desquels est inséré une couche de crème à la vanille (pour la version traditionnelle, mais il y a d’autres goûts). Déjà 3 € le biscuit, ça en ferait renoncer plus d’un si c’était affiché en vitrine. Une fois devant la caisse c’est un peu plus compliqué de dire que finalement non c’est trop cher donc on s’en va.

Il est possible de les acheter par boite de 6 mais impossible de mélanger plusieurs goûts dans une boite de 6 …

On en a quand même acheter, c’est l’occasion de tester une spécialité locale, mais côté goût, je suis un peu déçue. La préparation vanille a l’intérieure est très sucrée et pas du tout subtile. Mais il fallait tester une fois !

Les souvenirs ramenés du weekend

Sorties - voyages

Petite visite de Blois

Après les 2 jours passés en Anjou, nous avions décidé de faire un détour par la région Centre avant de rentrer en Île-de-France. L’objectif initial était de faire les châteaux de la Loire. Mais les incertitudes liées à la situations sanitaires (faut-il réserver un créneau? faire la queue à 1 m de distance pour entrer …) et l’envie de ne pas se compliquer la vie pour vraiment se sentir en vacances nous ont conduit à renoncer à cette idée. Nous avons finalement opté pour passer 2 jours dans un gîte près de Blois et visiter la ville.

La ville de Blois

Nous avons visité la ville de Blois assez rapidement, en une demi-journée. Le principal lieu touristique semble être le château, puis viennent ses alentours, tels que les jardins de l’évêché.

Nous sommes aussi passés près des bords de Loire et avons vu le pont Jacques-Gabriel qui est le dernier pont en dos d’âne sur la Loire.

J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de circulation, que ce soit aux alentours de le ville, quand on regardait les bords de Loire, ou dans le centre-ville, ce qui ne rend pas la visite spécialement agréable.

Le gîte

La meilleure partie du séjour aura été le temps passé au gîte. Nous avons séjourné au « Grand Cèdre » dans l’atelier de Grégoire. Il n’y a que deux logements à louer dans ce gîte, une chambre et l’atelier de Grégoire, qui est un deux pièces. Ce dernier possède une petite terrasse, qui donne sur la piscine hors sol, très agréable pour prendre l’apéro le soir.

Nous avons toujours été seuls pour profiter de la piscine, chauffée à plus de 30°. Il y aussi un espace détente avec un jacuzzi, un sauna et des équipements de sport. Il faut réserver 1 h par jour pour en profiter. Sur les deux jours de séjour, nous n’avons réservé qu’1 h et pas testé le sauna, car le temps passe vite.

Les petits déjeuners sont très copieux et en grande partie fait maison.

Les cookies fait maison du petit dej et un paquet de gâteau qui nous attendaient dans le logement à notre arrivée

C’est un endroit très sympathique si vous passez près de Blois.

Sorties - voyages

Anjou – quelques endroits à visiter

Même si lors de mes derniers séjours en Anjou, je n’ai pas fait de visites, voici une petite liste des endroits dans lesquels j’ai eu l’occasion de me promener et qui me semblent sympathiques si un jour vous avez l’occasion de passer dans cette région.

Les troglodytes, faluns et cave aux sarcophages vers Doué la Fontaine

Il y a plusieurs lieux sur ce thème à visiter. C’est l’occasion de voir comment les humains ont pendant des siècles, creusé et exploité des cavités dans la roche de la région, la falun. Pour une séjour insolite, il est possible de passer la nuit sur certains sites.

La roseraie les chemins de la rose

C’est un grand jardin de 4 hectares dédié à la rose qui permet d’en découvrir des milliers de variétés.

Photo de Pixabay sur Pexels.com

Pour découvrir les deux éléments précédents en même temps, il y a les journées de la rose (annule en 2020 mais qui auront peut être de nouveau lieu à partir de l’année prochaine). C’est un concours d’art floral qui permet de voir des œuvres composées de roses, dont certaines sont exposées dans les troglodytes.

le Bioparc

Ce n’est pas le zoo le plus connu de France, mais il est déjà très grand et permet de voir beaucoup d’espèces. Il est même difficile de tout voir dans la journée quand on prend son temps tellement le parc s’est étoffé au fil du temps.

La jardin des kangourous

Toujours sur le thème des animaux, mais dédié à une seule espèce cette fois : le jardin des kangourous, qui sont en fait des wallabys. On peut se promener parmi les animaux en liberté et leur donner du pain à manger.

Photo de Valeriia Miller sur Pexels.com

Le parc oriental de Maulévrier

Le plus grand jardin japonnais d’Europe, qui permet de se balader dans un cadre calme et apaisant. Il accueille le salon national du bonsaï en septembre et permet d’en acquérir dans sa boutique à tout moment de l’année.

Musée de l’ardoise à Trélazé

C’est un petit musée dédié à l’histoire de la production des ardoises, l’Anjou étant la principale région de production en France. Cela permet d’en savoir plus sur les toitures bleues caractéristiques de la région.

Sorties - voyages

Quelques jours de vacances en Anjou – Photos

Aujourd’hui, pas de texte, de tests de recette de cuisine ou de couture à partager, juste quelques photos des mini-vacances chez mes parents, en Anjou. Seulement quelques jours, mais qui permettent de prendre conscience qu’on est en été et qu’on est en juillet. Car depuis la fin du confinement, malgré une dizaine de jours de congés fin mai – pour terminer les congés puisque c’était la dernière deadline avant de les perdre, nous n’étions pas partis de la région parisienne. Et jusque là, même s’il faisait très chaud dans l’appartement, j’avais du mal à me dire que l’été et la période des vacances scolaires étaient là.

Les paysages angevins, avec les champs, le maïs et les vignes, et e arrière plan les deux lignes haute tension que j’ai toujours connues, mais en plus des éoliennes (qu’on ne voit pas très bien sur la photo en haut à droite) qui sont de plus en plus nombreuses :

Le jardin de mes parents avec de nombreuses fleurs et arbres :

Les chèvres :