Sorties - voyages

Weekend à Lille

Premier weekend d’août : direction Lille. C’est à seulement à 2 h 15 de chez nous, donc pratique et rapide à atteindre. Et en plus, ce n’est pas la destination privilégiée par beaucoup de vacanciers, je suppose qu’ils préfèrent la mer. Il n’y avait donc pas trop de monde sur les routes.

Voici les endroits par lesquels nous sommes passés :

Les 3 brasseurs

C’est une chaîne originaire du Nord de la France, mais qu’on retrouve à plusieurs autres endroits maintenant. Nous nous y arrêtons quand nous passons au Mans et cette fois nous avons pu découvrir celui de Lille.

Les bières des 3 brasseurs au format dégustation

Ce sont à la fois des restaurants et une brasserie, ils proposent une nouvelle bière chaque mois. Le décor du restaurant de Lille est un peu vieillot, mais je suppose que c’est parce que c’est l’un des premiers à avoir ouvert et qu’il n’a pas du être rénové.

Au niveau des plats, ce sont surtout des burgers et des plats du nord qui sont proposés. Ce n’est pas ce qu’il y a de plus équilibré. La dernière fois que nous sommes allés à celui du Mans, j’avais tenté une salade, vous trouverez la photo ci-dessous, elles sont très copieuses. Cette fois j’ai voulu tenter le tartare de saumon. Il est accompagné d’un demi buns et de frites. Les portions de saumon et d’avocat sont généreux et le tartare est aussi composé d’une fine tranche d’ananas. Je n’y aurais pas pensé, c’est très original mais les goûts se marient très bien.

Une des salades des 3 brasseurs

Bar La Capsule

C’est un bar au décor design et chaleureux qui propose 28 bières pression. Il y en avait plusieurs avec des goût originaux dont une à la choucroute qui peut être marrante à tester.

La Biche et le renard

Le décor du bar « La Biche et le Renard »

Dans un style totalement différent, nous somme allés au bar « La Biche et le Renard ». Ils vendent aussi quelques accessoires et œuvres. Le choix des bières est moins vaste, mais pour l’apéro ils proposent du tatziki, ce qui est plutôt sympathique et que je n’avais jamais vu proposé dans un bar. Ce qui est plutôt sympa est sa localisation, au début de la rue où se trouvent la plupart des estaminets.

Estaminet chez la vieille

Les estaminets sont les restaurants typiques du Nord de la France, qui proposent les plats traditionnels, c’est à dire : les carbonnades flamandes, le poulet au maroille, le Potjevleesch, le Welsch (et j’en oublie surement mais ce sont ceux que j’ai retenu). Heureusement que ce n’était pas encore la canicule quand nous sommes allés y manger, car ces plats semblent plus prévus pour l’hiver que pour l’été.

L’originalité de cet estaminet est que le Welsh est cuisiné au maroille alors qu’il me semble que la plupart du temps c’est au cheddar. Pour pouvoir tester plusieurs des plats traditionnels certains estaminets proposent des menus dégustation avec des petites portions, mais ce n’est pas proposé à la carte de celui-ci.

Par contre le gros avantage de ce restaurant est sa terrasse à l’arrière. Beaucoup des estaminets sont situés dans la rue de Gand et ont des terrasses sur les trottoirs (c’était déjà le cas avant la Covid). Mais il y a beaucoup de circulation sur cette route, il semblerait qu’il y ait une sortie d’un assez grand parking pas loin. Ce n’est donc pas le plus agréable pour manger et en plus ça rend la circulation des piétons difficile sur le peu d’espace qu’il reste sur le trottoir (surtout maintenant qu’on préféré éviter tout proximité physique)

Vue de la terrasse intérieure de Chez la Vieille

De nombreuses rues du centre ville de Lille avaient été rendues piétonnes – temporairement pour tenir compte de la situation actuelle -, c’était assez agréable, mais c’est probablement impossible pour la rue de Gand, c’est bien dommage.

Meert

Et enfin le dernier endroit visité dont j’avais envie de parler : l’institution Meert. qui propose ses « mythiques » gaufres, qui ne ressemblent pas aux gaufres auxquelles on pense immédiatement. J’étais déjà allée à Lille plusieurs fois mais je ne m’étais jamais arrêtée pour tester, je me suis donc dit que cette fois il fallait le faire.

Je ne sais pas si c’est à cause du Coronavirus, mais il y a une file d’attente pour accéder à la caisse et les prix ne sont affichés nulle part, il faut les demander à la personne à la caisse qui sert les commandes qui se trouvent derrière une vitrine. C’est 3 € la gaufre et par gaufre, ce sont deux biscuits assez fins au milieu desquels est inséré une couche de crème à la vanille (pour la version traditionnelle, mais il y a d’autres goûts). Déjà 3 € le biscuit, ça en ferait renoncer plus d’un si c’était affiché en vitrine. Une fois devant la caisse c’est un peu plus compliqué de dire que finalement non c’est trop cher donc on s’en va.

Il est possible de les acheter par boite de 6 mais impossible de mélanger plusieurs goûts dans une boite de 6 …

On en a quand même acheter, c’est l’occasion de tester une spécialité locale, mais côté goût, je suis un peu déçue. La préparation vanille a l’intérieure est très sucrée et pas du tout subtile. Mais il fallait tester une fois !

Les souvenirs ramenés du weekend

Couture

Projets couture

A l’origine, c’était ma liste de projets printemps – été. Je m’y prends un peu tard pour les partager, mais je me dis que ça va peut être me motiver à avancer un peu :). Et si en plus quelqu’un qui a déjà fait un de ces modèles et a des conseils me lit, ça peut être utile ! (bien que je n’y crois pas trop étant donné que mon audience est assez limitée 🙂 ) Les quelques jours de vacances et la chaleur n’ont pas aidé à avancer dans les projets. C’est peut être une idée un peu bête, mais j’ai peur qu’il fasse trop chaud pour utiliser ma machine à coudre et que ça l’abîme. Il me manque aussi des fournitures pour une partie des projets, mais je viens de faire une commande mercerie, le problème devrait donc bientôt être résolu !

Pour les hauts :

  • le Tshirt Hercule pour homme dans un jersey marinière,
  • le top Afra de Fibremood dans ce même tissu
  • Sanna de la Maison Victor dans un jersey ajouré rouge

Pour les pantalons :

Benita de Fibremood et Sunny de la Maison Victor. Ce ne sont encore que des pantalons taille élastique, je tenterai des versions plus élaborées plus tard. Mais j’ai déjà en tête (depuis plusieurs mois ou années, un palazzo issu d’un vieux burda – et j’ai aussi le tissu, un des premiers que j’ai acheté, ça doit faire 5 ans).

Pour le pantalon Benita, je pense utiliser un vichy noir et blanc.

Je n’ai qu’une robe en tête pour le moment : Elena de la maison Victor, d’un numéro de fin 2019. Mais le tissu est assez fluide, j’ai peur que ce soit un tissu un peu compliqué.

J’aimerais aussi me lancer dans le Pyjama Février du livre « Ma garde robe pour toute l’année » de Charlotte Auzou.

Et pour les projets un peu moins concrets ou que je ferai plus tard :

  • Ivy, de la Maison Victor qui est une robe mais que je compte réaliser en tant que top,
  • le maillot de bain Normandy d’Artesane. J’ai trouvé un tissu pour maillot à 7,50 € les 3 m durant les soldes chez les coupons de Saint Pierre, ce sera l’occasion de tester,
  • La brassière Léa de « Je fais mes dessous ». Le patron est gratuit. Je pense que ce sera l’occasion d’utiliser le reste de mon coupon de jersey rose de mon kit lazy sunday (projet en cours – que je dois terminer puis publier)
  • un bandeau pour les cheveux en wax et peut être une veste Joey de Ready to Sew dans ce même tissu.

L’avantage avec ces projets est qu’une partie peuvent être mis en automne / hiver aussi, sauf les pantalons qui seront trop légers. Avec un peu de chance j’en aurai terminé une partie avant l’hiver.

Sorties - voyages

Petite visite de Blois

Après les 2 jours passés en Anjou, nous avions décidé de faire un détour par la région Centre avant de rentrer en Île-de-France. L’objectif initial était de faire les châteaux de la Loire. Mais les incertitudes liées à la situations sanitaires (faut-il réserver un créneau? faire la queue à 1 m de distance pour entrer …) et l’envie de ne pas se compliquer la vie pour vraiment se sentir en vacances nous ont conduit à renoncer à cette idée. Nous avons finalement opté pour passer 2 jours dans un gîte près de Blois et visiter la ville.

La ville de Blois

Nous avons visité la ville de Blois assez rapidement, en une demi-journée. Le principal lieu touristique semble être le château, puis viennent ses alentours, tels que les jardins de l’évêché.

Nous sommes aussi passés près des bords de Loire et avons vu le pont Jacques-Gabriel qui est le dernier pont en dos d’âne sur la Loire.

J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de circulation, que ce soit aux alentours de le ville, quand on regardait les bords de Loire, ou dans le centre-ville, ce qui ne rend pas la visite spécialement agréable.

Le gîte

La meilleure partie du séjour aura été le temps passé au gîte. Nous avons séjourné au « Grand Cèdre » dans l’atelier de Grégoire. Il n’y a que deux logements à louer dans ce gîte, une chambre et l’atelier de Grégoire, qui est un deux pièces. Ce dernier possède une petite terrasse, qui donne sur la piscine hors sol, très agréable pour prendre l’apéro le soir.

Nous avons toujours été seuls pour profiter de la piscine, chauffée à plus de 30°. Il y aussi un espace détente avec un jacuzzi, un sauna et des équipements de sport. Il faut réserver 1 h par jour pour en profiter. Sur les deux jours de séjour, nous n’avons réservé qu’1 h et pas testé le sauna, car le temps passe vite.

Les petits déjeuners sont très copieux et en grande partie fait maison.

Les cookies fait maison du petit dej et un paquet de gâteau qui nous attendaient dans le logement à notre arrivée

C’est un endroit très sympathique si vous passez près de Blois.

Cuisine

Bilan cuisine du mois de juillet

Le mois de juillet avait bien commencé avec la réalisation d’un gâteau orange chocolat du livre « Moi c’est, chocolat noir » de Marmiton, que je possède depuis quelques années. La recette se nomme plus précisément « irrésistible moelleux orange et chocolat ». L’orange et le chocolat se marient très bien, le gâteau est en effet très moelleux et son petit gout acidulé est très bien en cette saison.

Après avoir ressorti le livre dont est issu la recette au mois de mai, je me suis fait une liste des recettes à tester. Les prochains tests issus de ce livre devraient donc être des cannelés au chocolat, un pudding pommes chocolat, un cake courgette et chocolat (ce mélange m’intrigue) et peut être un jour des éclairs au chocolat (il faut trouver l’occasion, mais aussi avoir un solution de secours si je rate la pâte à choux). Par contre dans ce livre il y a des recettes que je ne pense jamais tester comme le poulet au citron vert et sa motte de riz au chocolat amer, trop original pour moi .

Puis le 5 juillet, j’étais toujours très motivée, je me suis donc lancée dans un ensemble de préparations en mode batch cooking (la définition de batch booking serait de préparer tous les repas de cuisine de la semaine en une session cuisine. ) J’ai donc préparé un ensemble de plats en une session, mais nous n’avons pas tout consommé dans la semaine, une partie est d’ailleurs encore au congélateur, et je n’avais pas assez de plats pour tenir une semaine.

J’ai donc fait :

  • un tian de légumes avec 2 aubergines, 8 tomates, 1 courgette et demie, 4 cuillères d’huile d’olive, 2 échalotes, 3 gousses d’ail et 1 h de cuisson au four à 180°,
  • des tartinades aubergines et courgettes avec 1 oignon jaune, 1 aubergine, 1 courgette et 2 cuillères à soupe d’huile d’olive,
  • une tartinade de courgette avec 1 échalote, 1 courgette, 2 gousses d’ail, 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, 1 cuillère à café de coriandre et du fromage frais (Saint-Môret, je n’ai pas mesure la quantité)
  • une purée d’aubergine avec une aubergine, 2 cuillères de jus de citron et 3 gousses d’ail.

Pour le moment nous n’avons consommé que les tians de légumes et la tartinade de courgette. Il ne reste donc plus qu’à décongeler les deux autres recettes et à les tester.

Le 11 juillet, pour poursuivre sur les gâteaux aux agrumes et utiliser les citrons que j’avais en stock depuis quelques jours avant qu’ils se perdent, j’ai fait un gâteau citron chia à partir de cette recette (par contre en ouvrant la recette sur chrome sur PC il y a une pub que je n’arrive pas à supprimer qui empêche la lecture de la recette. Sur smartphone on la lit sans ce problème). A l’origine c’est une recette citron pavot, mais je n’avais pas de pavot, je me suis donc dit que les graines des chia pouvaient très bien les remplacer. J’ai réduit la dose de sucre de moitié et n’ait pas fait le glaçage et c’était très bon ainsi.

Puis entre un baptême, un mariage, une semaine de vacances … les tests de recette de cuisine ont été réduits à néant, tout comme ma production en couture (j’ai quand même un petit peu avancé sur mes deux dernières cousettes du kit lazy sunday de chouette kit et assemblé les PDF, puis décalqué et découpé mes deux projets suivants) Le mois d’août sera peut être plus productif … pas de vacances alors que les personnes que nous voyons habituellement le weekend le sont, donc si la chaleur ne me démotive pas – plus de 27° dans l’appartement depuis plusieurs semaines et pas moyen de faire baisser la température même quand il fait plus frais dehors – j’avancerai peut être dans les projets.