Humeur

Retour à la normale – 2/2 – Qu’est ce que ça change ?

Qu’est-ce qui change au bureau ? On doit porter les masques dans les couloirs et en réunion quand on est trop proche (c’est bien pratique pour cacher que quelqu’un nous énerve) et on a du désinfectant au niveau de chaque ascenseur et de la cantine. On ne se touche pas pour se dire bonjour, mais je ne faisais la bise ou serrais la main à mes collègues que très occasionnellement, ça ne fait donc pas une grande différence. Pour les bureaux, rien n’a changé, pas plus de distance, pas de plexi. J’ai même été surprise cette semaine d’apprendre la fin de la mesure voulant qu’il y ait 4 m² par personne… il faut croire qu’on est de précurseurs et qu’on avait anticipé la fin de la mesure depuis début juin dans notre entreprise.

Pour la cantine, les mesures sont plutôt pratiques. Il faut réserver son créneau (la veille si possible sinon il risque de ne plus être dispo). Cela permet de réguler l’affluence et parfois les 20 min d’attente pour récupérer un plat (et pas celui qu’on voulait mais celui où il y avait moins d’attente) et pour payer. On doit s’installer une place sur 2, ce n’est pas forcement pratique pour discuter avec les collègues mais le restaurant est beaucoup moins bruyant donc ça permet de faire une vraie pause déjeuner beaucoup moins stressant. Pour le côté hygiène, j’ai un doute car les tables sont rarement désinfectées (j’ai vu quelqu’un désinfecter les tables à notre départ une seule fois sur 4 jours de cantine) et les gens posent leur masque sur la table à côté d’eux.

La prise de température : on doit maintenant faire la queue à 1m de distance les uns des autres à l’entrée du bâtiment. Il y a 15 jours ça allait car il n’y avait pas trop de monde mais la semaine dernière il commençait à y avoir de l’attente. Je verrai si ça rend les choses compliquées pour être à l’heure en réunion le matin quand il y aura de plus en plus de personnes de retour au travail. Par contre quand on sort le midi, il faut faire la queue au soleil… je me fais donc systématiquement refuser l’entrée et doit patienter en zone d’attente et je ne suis pas la seule.

Les transports : retour quasi à la normale, il y a de nouveau beaucoup d’affluence, pas possible de respecter les distances, les gens se bousculent pour entrer ou pour sortir. La seule différence ce sont les masques … et ce n’est pas une différence positive avec les températures du moment car les masques donnent très chaud. Et les problèmes de transports sont de retour, ce n’est pas mieux géré qu’avant. J’ai même eu le droit à une interruption de trafic de plusieurs heures cette semaine. Obligée de prendre un bus en solution de secours : complètement bondé – les gens respectent le fait de ne s’asseoir qu’un siège sur deux mais s’accumulent sur les plateformes. Pas de clim donc la plupart des gens ne mettent pas de masque. Comme toujours, les transports en région parisienne sont le gros point noir et probablement un bon moyen de se retrouver contaminé si le virus circule toujours.

Et le télétravail ? Moi qui pensais que ça allait faire changer les choses … pas du tout, enfin pas pour l’instant. Au niveau des employés, tout le monde est d’accord pour dire que c’était bien plus pratique pour travailler, qu’on était plus au calme que dans nos open-spaces, même ceux qui ne l’envisageaient pas. Mais au niveau des chefs, la consigne est : tout le monde revient comme avant, car ce n’était pas du télétravail « normal » et il faut qu’on prenne le temps pour réfléchir et s’organiser. J’espère qu’ils vont vite réfléchir et qu’on va nous autoriser un deuxième jour de télétravail dans la semaine (car c’est le cas dans l’entreprise mais au niveau de notre direction, on ne nous en permet qu’un et encore pour ceux qui osent demander car ce n’est pas très bien vu par les chefs). Mais j’ai appris que dans une autre direction, toutes les demandes de télétravail avaient été bloquées car ils s’attendaient à une vague de demande. Les choses vont prendre du temps à évoluer …

Et en dehors du travail : rien ne semble vraiment avoir changé dans le quotidien à part qu’on ne se touche plus pour dire bonjour et au revoir et que de très rares personnes portent des masques dans la rue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s